top of page

NOTRE PREMIÈRE JOURNÉE EN SARDAIGNE

Le Blog de notre famille durant une dizaine de jours en side-car et en Sardaigne. Un Ile magnifique que nous traversons hors saison. Suivez-nous et n'hésitez pas à envoyer vos commentaires. Bonne route à vous tous . Gilles, Mathilde et Gabriel ...

Jour 01 . Mardi 16 octobre

Premier jour sur l'Ile ...

Ce matin, le bateau de Corsica ferries est entré dans le port de Golfo Aranci à 6h30. Comme il y avait peu de passagers, nous étions dehors en quelques minutes.
Il fait encore nuit noire et nous prenons la direction de Porto Rotondo. Nous avons réservé un hôtel face à la mer pour deux nuits.
Nous souhaitons profiter de chaque instant mais "tranquillement". Pas de stress et pas de précipitation, ce sont nos vacances en famille .

Malgré l'heure matinale, nous nous rendons à la réception de l'hôtel pour savoir s'il est possible d'y laisser les affaires afin de profiter de la journée moins chargé. La jolie Sarde de la réception nous accueille avec un grand sourire et nous remet les clefs de notre chambre à 8h. Merveilleux.

Nous déchargeons notre side-car, prenons une bonne douche, les lunettes de soleil et nous voici partis à la conquête de la Costa Smeralda.

10h , les vacances en side-car commencent .

 

003.jpg

Balade et découverte

Carte, GPS et guide touristique en main, Mathilde me guide. Je vais me laisser faire et rouler en profitant du paysage. Nous prenons la direction du Nord vers Porto Cervo . La route est humide et la température idéale. Il fait 19 degrés.
Nous sommes hors saison et à quelques jours de la fermeture de nombreux établissements touristiques. Les routes sont dégagées, belles et virolantes. Il y a peu de circulation.
Nous prenons le temps de regarder de chaque côté. Nous empruntons les petites routes en terre et sable qui mènent aux plages de rêve.

jour departSardaigne.jpg

Ne pas se planter !

Au bout de chaque sentier, une plage de sable blanc. Il est tentant d'y mettre les roues, mais la prudence est de mise.
J'ai quelques expériences douloureuse de side-car planté dans le sable, la neige ou au fond d'un trou d'eau et je n'ai pas envie de pousser.

Nous profitons d'un ciel magnifique malgré la météo pluvieuse annoncée.
Nous longeons la côte et flânons de crique en crique.
Gabriel s'aventure "doucement" entre les rochers à la recherche de crabes et d'étoiles de mer. 


 

Un peu d'histoire ...

Nous nous rendons à Arzachena pour visiter les monuments archéologiques de la région. La Sardaigne est réputée pour ses Nuraghes . Ce sont des vestiges du néolithique parfaitement conservés.

Nous commençons par la TOMBA dei GIGANTI , la nécropole MURI, le NURAGHES La PRISGIONA.
Intérressant à voir et bien expliqué par les petits bureaux d'informations présents sur chaque site.

... et un peu de tout terrain !

Le temps passe tranquillement et nous décidons de retourner vers l'hôtel. Une cinquantaine de kilomètres par la route en bon père de famille. Pourtant, sur le GPS et le TRIPY, j'ai quelques petits sentiers qui me paraissent couper à travers la montagne . Mathilde, ça te dirait de passer par là ?

Un regard suspicieux , un oeil sur la carte et j'ai l'autorisation de me risquer sur ce petit sentier direction Saint-Giacomo... Mais si ça ne passe pas, demi-tour ! Oui oui bien sûr !

Je prend une piste caillouteuse mais praticable, le GPS m'indique 33 kilomètres sans me donner plus d'indications. La route existe c'est déjà ça.

Tiens il commence à pleuvoir, ça va glisser un peu. Les 3 premiers kilomètres semblent assez facile mais ça commence à se corser. Les montées se font plus raides et surtout le terrain est raviné de tous les côtés. J'enlève mon anti-patinage et je m'aventure de plus en plus loin.
Tu est certain que ça passe ?
Si ça monte c'est que ça va redescendre . La Palisse n'aurais pas dis mieux mais je commence à douter. 
Heureusement que mes pneus ont fait leurs preuves au Maroc et ils accrochent au terrain de plus en plus glissant.

Le châssis surélevé fait aussi merveille et le 4 cylindres monte en souplesse. Maintenant je ne peux plus faire demie tour. J'aperçois la route en terre au loin à travers la montagne. Est-ce que j'ai bien fait ?

Une première journée bien remplie

Nous sortons enfin de cet interminable circuit TT avec un certain sentiment de fierté pour le franchissement mais aussi de chance pour ne pas être restés bloqués loin dans la montagne. La prochaine fois je serai plus prudent.

Et voilà, notre après-midi se termine, nous rentrons nous reposer, profiter de la piscine et prendre du bon temps.

Demain, si le le temps le permet, nous partirons visiter les îles de la Madelena.

Bonne soirée à tous et à demain .

bottom of page