top of page

Jeudi 16 - Jour 06

Les amis, bonjour de la Roumanie.
Ce matin nous prenons la direction de la mer Noire, but ultime de notre RoadTrip. Encore une fois, la Roumanie ne nous a pas gâtée et c'est sous une nappe de brouillard épais que nous allons passer la matinée.
Nous quittons BUCAREST à 7h50 dans les grands embouteillages communs à chaque grande ville. Il y a 260 kilomètres à faire pour tremper (ou pas) les pieds dans l'eau.
 

P1160022.jpg

Nous ne prenons et ne cherchons que les petites routes pour profiter du pays mais c'est souvent au détriment de la vitesse. Nous souhaitons arriver à Constanta vers 12h car il faut ensuite descendre vers le sud et traverser la frontière entre la ROUMANIE et la BULGARIE.
Bonne moyenne, matériel chauffant au top, passagers heureux, tout va pour le mieux. 
Les kilomètres défilent et je regarde ma jauge à essence, encore 60 kilomètres ... LARGE ! .........
La prochain je m'arrête. Dans 10 kilomètres il va bien y en avoir une . Non ? Bon 20 alors ? Non ? 30 ? 40 ? 50 , Bon ben là, ça va pas le faire. Je ralenti, je dose l'accélérateur et le kilométrage restant descend à vu d'oeil . Mais ne faut il pas être con avec toutes ses stations ?
Jean-Louis me fait des appels de phare. Il va se foutre de nous .

- Je suis à sec ! Lui aussi à sous estimé sa consommation. Nous voilà beaux. Evidement personne sur la route. Nous stoppons nos machines.
D'après le GPS la prochaine est à 35 kilomètres . Super .

Il ne nous reste que le jerrican de secours que nous nous trimbalons "au cas ou" . Et bien aujourd'hui il va peut être nous sauvez la vie.
Jean-Louis, dévisse le bouche, met le Kiki en plastique et verse la moitié dans mon réservoir l'autre moitié dans le sien. On ne devrais pas aller bien loin.
Et bien il nous a bien aidé ce petit jerrican. Nous avons pu rejoindre à vitesse réduite la station service la plus proche (15 km) et reprendre notre route. Le genre d'histoire qui n'arrive qu'aux autres.

Nous arrivons à Constanta. Une grande ville portuaire et une station balnéaire l'été. 

Constanța (prononcé : konˈstant͡sa ), parfois écrit Constanza, en grec Κωνστάντζα / Konstantsa, en turc : Köstence, en bulgare Кюстенджа (Kioustendza), est située à l'est de la Roumanie située sur les rives occidentales de la mer Noire .

Nous nous dirigeons directement vers le bord de mer pour admirer la célèbre mer noire, et là ... les déception. Le bord de mer est dans un état de délabrement incroyable . La route est en réfection mais tout serait à refaire. Les barres d'immeubles datant de l'air communiste ont de puis longtemps perdus leurs couleurs. Les vitres sont cassées, des panneaux de murs ont disparus et les jardins sont à l'abandon.
Je cherche u endroit pour faire une photo mais il n'y à que des débris sur les plages. 

Nous longeons la côte et au loin, j'aperçois une jetée qui semble déserte. Nous y descendons en moto et nous stationnons sur la plage déserte. Des dizaines de cygnes nagent dans les vagues (je ne savais pas que les cygnes aimaient la mer!) . Nous positionnons les side-cars et je demande à un couple s'il est possible de nous faire une photos.

La dame parle Français et son compagnon allemand. Tous deux travaillent sur des bateaux de croisière et reviennent régulièrement chez eux, ici à Constanta . Cette dame, nait ici aime son pays mais elle trouve que c'est encore plus difficile maintenant. Elle nous dit que la transitions difficile et que la corruption est partout. Nous parlons durant plus d'une heure. Encore une belle rencontre .
 

Il est déjà 13h et nous stoppons dans un restaurant le long de la route. Le serveur vient à notre rencontre. 
- Entrez, installez vous, je parle un peu Français.
Nous commandons les spécialités locales. Grillades de viandes et de poissons, salades, dessert, nous allons bientôt exploser :) 14.50 euros par personne tout compris !
Nous reprenons la route et longeons la côte direction VARNA.

P1160036.jpg
P1160065.jpg
P1160018.jpg

.....

DSC01441.jpg